2.0... ROTARY eClub One: Un club qui ne dort jamais!

eClubONEDocteur Jéremy Penner voulait devenir Rotarien, mais il lui était impossible d'aller aux réunion quand il travaillait avec des malades du sida dans la brousse du Kenya.

 

Gerry Roberts, est ancien Gouverneur de District 5230, Californie, mais quand son épouse a pris sa retraite,ils décident de faire une nouvelle vie dans un camping-car pour visiter les cinquantes états de l'Amérique du Nord. Il ne pouvait plus assister aux réunions de son Club.

Quand Emmanuel Serrière a pris sa retraite, et voyage deux fois par an avec son épouse américaine entre la Californie, ou ils vivent depuis 45 ans, et la France ou ils ont acheté une maison, il ne voulait manquer aucune réunion.

Au lieu d'abandonner le Rotary, Jéremy, Gerry, Emmanuel ont trouvé leur bonheur avec le Rotary
e-Club One : www.rotaryeclubone.org que l'on peut traduire « Rotary Virtuel Numéro Un » du District 5450 au Colorado.

Leurs raisons sont plus ou moins les mêmes que celles des 71 membres de ce Club.

Le Conseil de Législation du R.I. a voté en 2010 pour accepter les Clubs virtuels comme clubs permanents du Rotary, après un projet pilote commencé en 2002 par un groupe de rotariens de Boulder au Colorado.

Gerry, qui a rejoint ce club en 2003 se souvient que le nouveau concept paraissait compliqué car il était impossible de se baser sur un modèle existant. Il y avait beaucoup de questions et peu de réponses immédiates.

Le Club a maintenant des membres en Afrique, en Asie, en Australie, aux États-Unis et au Canada, mais aussi en Europe ( un en Espagne, deux en Allemagne et un en France) .

Il est nécessaire de pouvoir communiquer en anglais et d'avoir une connexion internet.
Les membres participent à une discussion hebdomadaire proposée par l'un des membres. Ils se retrouvent également tous les ans lors des Conventions Internationales du R.I.

Évidemment, le Club aide des projets internationaux qui sont souvent proposés par les membres (Jéremy a dirigé plusieurs actions au Kenya). En 2010/2011, le Club a aidé une maternité en Mongolie, les victimes du Tsunami du Japon et Nouvelle-Zélande, les victimes des tornades de Joplin dans le Missouri et accordé une aide à la partie sud des Philippines submergée par des inondations.

Il y a aujourd'hui 45 e-club dans le monde, un seul est français, basé dans les Antilles.

E-Club One a fêté son dixième anniversaire en 2012 à Boulder dans le Colorado.

Une nouvelle du rotarien E. Serrière parue dans la revue du «club de philatélie rotarienne» bulletin n°46, mars 2012.