HISTOIRE: le RI de 1905 à nos jours

Petit rappel sur la façon dont a évolué le ROTARY INTERNATIONAL en quelques dates...

1 ére Réunion : 23 février 1905
4 membres dans le bureau de Gus Loehr , ingénieur des Mines
C'est le moment où se créé un Club basé sur « Le type de coopération mutuelle et d'amitié informelle que nous avons tous connu dans nos villages ».
Ce Club n'admettra qu'un seul membre par profession ou catégorie professionnelle, et uniquement ceux dont l'intégrité est garantie par tous les autres membres.

2ème Réunion
Les premiers membres désiraient surtout s'entraider et se rendre service professionnellement.
Ce n'est pas que les premiers Rotariens ne souhaitaient pas servir la société ; en fait ce concept n'était pas usuel au début du XX ème siècle. Ce sera en 1906 avec l'arrivée de Donald Carter qui lancera les Clubs dans l'action civique.

3 ème Réunion
Celle-ci se tient dans le bureau de Sylvestre Schiele le 23 mars 1905 avec 15 membres.
Choix du nom du Club ; ce sera ROTARY CLUB.
Pas de cotisations mais amendes de 50 cents pour tous manquements.
Premier Comité :Présidence proposée à Paul Harris qui décline et c'est S. Schielé qui est élu.

5 ème Réunion
...il y a trop de membres 30 : ( ils seront 80 fin 1906 )

6 ème Réunion au Palmer House Hôtel
Réunion fixées tous les 15 jours autour d'un repas.
Pour la convivialité il est décidé de chanter lors des réunions. C'est en 1910 que sera éditée la première édition du livre de chants rotariens.

7 éme Réunion et les suivantes au Sherman Hôtel
A chaque fois qu'un service est reçu ou rendu, une fiche expliquant la nature du service est
Comptabilisé par le statisticien.
La tradition des surnoms est lancée à ce moment là.

Le premier trésorier du club : Harry Ruggles, fournit gratuitement les travaux d'impression .

Fin 1905, mise en place de statuts et règlement intérieur du Club (qui seront adoptés en 1906 par le R.C. de Chicago).

Le Club continue à se développer et Paul Harris dira que faciliter les échanges de service professionnels entre ses membres n'a jamais été dans son esprit, la vocation unique du Club..
Beaucoup de membres du Club pensent qu'il faut faire du service à autrui un Objectif du Club. D'autant que nombre d'entre eux ont grandi à la campagne, où venir en aide à son voisin est considéré comme un acte on ne peut plus naturel.

D'ailleurs longtemps avant que le Club ne fasse du service à autrui un de ses objectifs, ses membres avaient pris l'habitude de consacrer temps, talent et argent à ceux dans le besoin.

C'est en 1907 que P.Harris accepte de devenir Pdt du Club. Il le fait avec l'ambition de faire évoluer le Club et ses statuts vers cette vision d'un Club de Service qui prenait forme dans son esprit.

Dès 1905, P. Harris, qui avait compris que le Club avait besoin d'une structure formelle avait rédigé des statuts et un règlement intérieur du Club (il est juriste) adopté en 1906
Deux objectifs y étaient alors inscrits :

  1. La promotion des intérêts professionnels de ses membres.
  2. La promotion de la camaraderie et autres désidératas traditionnellement associés aux Clubs de cette nature.

Le Club répond largement à ces deux objectifs.
Un nombre impressionnent de transactions entre membres sont effectuées
La camaraderie est la marque de fabrique du Club, avec chants, réunions décontractées, soirées des épouses, sorties estivales et sportives.
En 1907, il est temps de donner au Club un nouvel objectif, plus noble, plus altruiste, en raison de certains articles de presse qualifiant les Rotariens d'égoïstes, mais surtout parce que ses membres sentent de plus en plus le besoin de s'investir dans leur communauté.

Après l'admission de Donald Carter (en 1906) celui-ci écrit un amendement aux statuts qui est adopté.
Le Club compte désormais un troisième objectif :
La promotion des intérêts de la ville de Chicago ainsi que du civisme et de la loyauté parmi ses habitants ;

Ce moment est capital dans l'histoire du Rotary .Sous l'influence de Donald Carter, « Rotary One » surnom donné au premier Rotary Club, embrasse avec enthousiasme l'idéal de servir.
Dès lors les membres travaillent ensembles à la construction de toilettes publiques, viennent en aide aux enfants handicapés, remplissent des paniers de provisions et les distribuent aux habitants des quartiers pauvres.

Paul Harris occupe le poste de Président pendant moins de deux ans, confiant à Harry Ruggles la responsabilité de terminer son deuxième mandat. (1907-1909)
Le R.C. qu'il a créé est désormais une association sans but lucratif de plus de 140 membres.
Paul Harris pense au long terme. Si ce Club connaît un tel succès et s'avère si utile à Chicago, pourquoi ne pas chercher à en créer dans d'autres grandes villes ?

En 1910, le 23 février, 5 ans après, le Rotary compte 12 Clubs. Et fin 1910 c'est 16 Clubs.
Le nom Rotary sera déposé par le R.C. de San Francisco en 1910

En 1912, Paul Harris abandonne ses fonctions au Rotary et devient Président d'honneur à vie

En 1920, retour de Paul Harris - il devient l'ambassadeur du Rotary.-
il décède le 27 janvier 1947, à 78 ans dans sa maison de Comely Bank, au sud de Chicago.

Son ami Ches Perry sera l'âme organisatrice du Rotary pendant 40 ans.
Il suggère de ne pas créer de Clubs dans des villes de moins de 100 000 habitants, à cause des centaines de classifications qu'il faut pourvoir. Il s'adaptera par la suite et en il sera ramené à 25 000 h. et en 1917 par Arch Klumph le seuil sera abaissé à 1000 h.

Evolution dans les premiers temps du Rotary.

En 1912, Création du Conseil central de l'International Association of Rotary Clubs.

En 1915, dans le monde Rotarien existent 300 statuts et objectifs. On est loin d'un mouvement Unifié.

C'est en 1915, à la Convention de San Francisco , qu'une Commission présidée par Arch Klumpf propose un texte de statut accepté à l'unanimité.

En 1916, est entrepris la préparation d'un modèle de statut- type ainsi que d'un premier règlement intérieur pour les Clubs, adoptés à la Convention de 1916 à Cincinnati.

Les Règles adoptées :

  • nom et objectifs du Club
  • condition d'admission et obligations
  • catégorie de membres
  • territoire du Club
  • apolitisme

Les textes types sont devenus obligatoires pour tous les R.C. par la suite.
Depuis 1915, la pierre angulaire du Rotary demeure les Clubs.

Le Rotary n'est rien sans les Clubs.Et j'irais plus loin en disant ce qui fait le R.I. ce sont les Rotariens des Clubs dit Ches Perry en 1957.

Une conclusion, écrite en 2005 dans l'ouvrage « Un siècle de service » :

D'une ville à l'autre, la composition d'un Club peut être différente. Les Clubs des grandes villes attirent principalement des cadres des grandes entreprises, dans les petites villes c'est le regroupement des responsables administratifs, des commerçants, des agriculteurs.
En grandes majorité, le ROTARY INTERNATIONAL reste une organisation solidement ancré dans la classe moyenne.

Aujourd'hui le Rotary attire pour l'éthique, la camaraderie, le service, la participation. Les Rotariens vont continuer à travailler pour améliorer la vie des gens ordinaires.
Les partenariats humanitaires et publics vont augmenter nos possibilités de financement et d'Actions.